top of page
logo CEJ.PNG

Qu’est-ce que c’est ?

À partir du 1er mars 2022, un parcours entièrement personnalisé qui peut durer de 3 à 12 mois en fonction de mon profil, pour m'aider à définir mon projet professionnel et à trouver un emploi.

1. Vignette_générique.jpg

Mais en vrai, qu'est-ce que j'y gagne à long terme ?

Quand je m'engage, je prépare mon avenir et je mets toutes les chances de mon côté pour :

  • Définir et bâtir un projet professionnel durable

  • Mettre en valeur mes talents et mes compétences

  • Découvrir le monde professionnel et comprendre son fonctionnement et ses codes

  • Construire mon réseau pour trouver plus facilement et plus rapidement un emploi

schéma CEJ.PNG
5. vignette 500€.jpg

Quand je signe un contrat, Je peux bénéficier de:

  • Un accompagnement par un conseiller dédié qui me suit tout au long de mon parcours et jusqu’à ce que j'accède à un emploi durable

  • Un programme intensif de 15 à 20 heures par semaine composé de différents types d’activités

  • Une allocation pouvant aller jusqu’à 528€ par mois en fonction de mes ressources et sous condition que je respecte mes engagements

2. Vignette_programme.jpg

Concrètement qu’est-ce qu’on fait en contrat d'engagement jeune? 

Accueilli au sein de Pôle Emploi ou de ma Mission Locale, en fonction de mon profil, de mes compétences et de mes envies, je pourrais avoir accès à :

  • Des ateliers collectifs avec d’autres jeunes pour partager nos expériences

  • Des stages en immersions en entreprise pour découvrir différents métiers

  • Une formation pour accéder à un métier qui me plait

  • Une mission d’utilité sociale, comme un Service Civique, pour m’enrichir grâce à l’engagement citoyen

  • Une entrée en prépa-apprentissage pour pouvoir postuler ensuite à un apprentissage

  • Le suivi d’un programme extérieur : une formation dans une École de la 2ème Chance, un Epide, etc.

  • Des aides pour faciliter mon quotidien

  • Une appli pour suivre l'évolution de mon parcours et tenir mes engagements

EST Ce que je peux bénéficier de l'allocation ?

Je perçois une allocation pouvant aller jusqu'à 500 euros par mois en fonction de :

  • Mon âge

  • Mes ressources

  • Mon statut (si je suis détaché fiscalement ou si je suis rattaché fiscalement à un foyer aux revenus modestes)

  • Du respect de mes engagements

logo CEJ.PNG

Le Contrat d'Engagement Jeune

Le Contrat d’Engagement Jeune s’inscrit dans la continuité du plan “1 jeune, 1 solution” mis en place en juillet 2020, une mobilisation en faveur de l’emploi des jeunes qui a permis à près de 4 millions d’entre eux de trouver une solution : un emploi, une formation ou un parcours d’insertion.

C'EST OK POUR MOI SI :

J'ai entre 16 et 25 ans (moins de 30 ans si je suis en situation de handicap)

Je suis sans emploi, ni formation

Je n'ai pas de projet professionnel défini

Je fais face à des difficultés matérielles et financières

Je suis prêt(e) à m'engager à suivre le programme

  • Combien de temps dure le CEJ ? Peut-il être allongé pour les jeunes qui ont des besoins spécifiques ?
    La durée initiale maximale du CEJ sera de 12 mois. Si les besoins du jeune le nécessitent, cette durée pourra être prolongée à titre exceptionnel jusqu'à 18 mois.
  • Qu’entend-on par 15 heures d'activités par semaine ? Quelles activités seront validées (stages, ateliers, démarches...) ?"
    Des activités en accompagnement collectif, individuel et en autonomie guidée, tournées vers les thématiques emploi, formation, orientation et levée des besoins périphériques. Il peut également s’agir d’actions portées par d’autres organismes à visée d’insertion ou de formation (EPIDE, E2C, SMA, prépa apprentissage …) ou encore de mise en activité en situation de travail (immersions en entreprise notamment).
  • Les démarches de recherche d'emploi du jeune seront-elles capitalisées dans les 15/20h ?
    Oui, c’est même l’objectif du CEJ
  • Peut-on sortir un jeune du dispositif qui est entré il y a 3 mois et qui entre en emploi durable (CDD de 6 mois) ?
    Oui, le CEJ prend fin lorsque le jeune accède à un emploi durable. Toutefois, le conseiller peut assurer un suivi le temps de la période d'essai afin de sécuriser la prise de poste et l'intégration durable du jeune en emploi.
  • Si le jeune trouve un emploi ou apprentissage pourra-t-on le laisser dans le CEJ jusqu'à la fin de sa période d'essai ?
    Le CEJ a pour objectif de permettre aux jeunes d’accéder à un emploi durable. Les conseillers pourront poursuivre le suivi à l'issue du CEJ le temps de la période d’essai afin de sécuriser leur insertion professionnelle dans l'entreprise.
  • Y a-t-il une obligation d'être sorti du système scolaire depuis un certain temps pour pouvoir intégrer le CEJ ?
    Non.
  • Pour les jeunes de + 25 ans, à 29 ans, hors RQTH, quelles sont les conditions (ressources individuelles et familiales, niveau d'études etc.) pour rentrer en CEJ?"
    Les jeunes âgés de plus de 26 ans (hors RQTH) ne sont pas éligibles au CEJ.
  • Un jeune en CEJ qui reprend des études, sort-il du dispositif ?"
    Oui.
  • Est-ce qu'un jeune qui retrouverait un emploi avant les 12 mois pourra continuer d'être dans le CEJ pour bénéficier d'un accompagnement (social notamment : accès au logement). Ou bien sortira-t-il du dispositif ?
    Non, le CEJ s'interrompt à la signature du contrat de travail (CDD de 6 mois ou +, CDI ou alternance). Toutefois lorsque le jeune accède à l’emploi à l’issue du Contrat d’Engagement Jeune, l’accompagnement par le conseiller référent peut se poursuivre afin de sécuriser l’insertion professionnelle du jeune dans l’entreprise.
  • Quelle est la contrepartie demandée au jeune?
    Le jeune est tenu de respecter les engagements définis avec son conseiller dans le cadre de son parcours et de faire preuve d'assiduité.
  • Quelle est la plus-value du Contrat d'Engagement Jeune comparé à la Garantie Jeunes ?
    D’une part le CEJ est un accompagnement plus intensif qui dure plus longtemps (au-delà des 4 semaines de la Garantie Jeunes), reposant sur la mise en activité du jeune du premier au dernier jour de son accompagnement, avec au moins 15 heures d’activités par semaine. D’autre part, le Contrat d’Engagement Jeune est un suivi du jeune de bout en bout par son référent : il débute à la signature du contrat et prendra fin uniquement quand le jeune entrera en emploi (CDI ou CDD de 6 mois ou +) ou en apprentissage. Par ailleurs, le CEJ est désormais ouvert aux jeunes travailleurs précaires et aux personnes reconnues travailleurs handicapés jusqu’à l’âge de 29 ans.
  • Est-ce que le dispositif Garantie jeunes perdure au-delà du déploiement du CEJ ? Qu'en est-il des jeunes actuellement intégrés ?
    Les jeunes engagés dans une Garantie jeunes avant le 1er mars 2022 peuvent poursuivre leur accompagnement et continuer de percevoir une allocation dans le cadre de la Garantie jeunes jusqu’à son achèvement. Les jeunes, entrés depuis le 1er décembre 2021 en Garantie Jeunes, pourront s’ils le souhaitent et sur la base d’un échange avec leur conseiller, basculer en CEJ.
  • Est-ce qu'un(e) jeune bénéficiaire d'un PACEA pourra en parallèle bénéficier du CEJ ?
    Le PACEA et le CEJ peuvent être complémentaires. Le PACEA peut être mobilisé en amont d'un CEJ (par exemple pour se préparer à bénéficier de l'accompagnement intensif du CEJ). Il peut être également mobilisé à l'issue du CEJ pour sécuriser la sortie.
  • Un jeune qui n'est pas dans le PACEA peut-il signer un CEJ?
    Oui, s'il remplit les conditions du CEJ.
  • Quel est le montant de l'allocation, sa périodicité et les conditions de son versement ?"
    Pour un jeune majeur : 500 euros lorsque le jeune constitue ou est rattaché à un foyer fiscal non imposable à l'impôt sur le revenu, 300 euros lorsque le jeune constitue ou est rattaché à un foyer fiscal imposable à l'impôt sur le revenu dont chaque part de revenu est comprise dans la première tranche du barème fixé 197 du code général des impôts. Pour un jeune mineur : 200 euros, lorsque le jeune constitue ou est rattaché à un foyer fiscal non imposable à l'impôt ou lorsqu'il constitue la première tranche du barème fixé 197 du code général des impôts. L'allocation est versée mensuellement. Son versement est conditionné au respect des engagements définis entre le conseiller et le jeune dans le cadre de son parcours.
  • Comment va s'organiser le versement de l'allocation ?
    Les jeunes suivis par les Missions Locales reçoivent leur allocation mensuellement par l'intermédiaire de l'ASP. Ce versement est conditionné au respect des engagements définis entre le conseiller et le jeune dans le cadre de son parcours.
  • Est-ce que l'allocation CEJ sera compatible avec une allocation PACEA ?
    Non, ces deux allocations ne sont pas cumulables. Un jeune ne peut pas être à la fois en PACEA et en CEJ.
  • L'allocation aux adultes handicapés (AAH) sera-t-elle cumulable avec l'allocation CEJ ?
    Oui, l’AAH et l’allocation attribuée dans le cadre du CEJ sont totalement cumulables.
  • A quoi sert l'application CEJ ?
  • Et les jeunes qui n'ont pas de téléphone ?
    L'utilisation de l'application mobile n'est pas obligatoire dans le cadre du parcours CEJ. Le cas échéant, le conseiller adaptera les modalités d'échange avec le jeune.
  • L'application et ses différents services sont-ils entièrement gratuits ?
    Oui, ces services sont bien évidemment gratuits pour le conseiller comme pour les jeunes.
bottom of page